ArticlesQuotidienRecommandationsTechnologieVidéos

🥐 Les Croissants : une matinale radio personnalisée

À compter du 07 juin 2019, la société Les Croissants SAS s’arrêtera. Les raisons de cette fermeture sont évoquées sur cette page. Ainsi, cet article présentant Les Croissants au moment où la matinale personnalisée fonctionnait est obsolète.


Depuis quelques mois déjà, j’observai de loin l’évolution du projet des Croissants. Puis récemment, j’ai lancé l’application en question qui commençait à prendre la poussière sur mon téléphone. Je vous fais part de mon ressenti de l’application Les Croissants.

Les Croissants

Les Croissants est une matinale radio intelligente et personnalisée créée par Stanislas Signoud. Il est à l’origine de la webradio SynopsLive qui a diffusé tout un tas d’émissions durant plus de 8 ans, et a notamment permis aux Sondiers de devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. Stanislas a donc un passé radiophonique qu’il a voulu conserver en élaborant Les Croissants.

Le concept est simple et cela en fait sa force : au premier lancement de l’application, vous sélectionnez les sujets qui vous intéressent le plus parmi la trentaine qui vous sont proposés. Après cela, vous recevrez tous les matins une notification à l’heure que vous programmez. Elle vous informe que votre émission personnalisée, spécialement préparée pour vous, peut être écoutée. Chaque émission dure environ 15 minutes. Cela en fait donc un format très bien adapté pour écouter la matinale durant les transports ou pendant votre petit déjeuner.

Fonctionnement

Pour chaque matinale, vous avez respectivement le sommaire, le journal, et deux chroniques également basées sur vos centres intérêts. La météo de votre ville viendra entrecouper le journal et les chroniques.

Des journalistes de profession

Les émissions et les chroniques sont produites par plusieurs journalistes de profession. On retrouve des journalistes indépendants mais aussi des journalistes de Tom’s Guide, du Figaro, de Business Insider et de Gamekult. Le tout est présenté par Corentin Benoit-Gonin, rédacteur en chef des Croissants.

Capture d'écran du site Internet des Croissants : "des voix nouvelles, des journalistes au top"
Capture d’écran du site Internet des Croissants : “des voix nouvelles, des journalistes au top”

Des algorithmes pour affiner vos goûts

Les Croissants repose sur deux algorithmes. Un algorithme de recommandation va choisir les sujets du journal et les chroniques quotidiennes en fonction des goûts de l’auditeur. Celui-ci se base sur les centres d’intérêt désignés au premier lancement de l’application, mais aussi sur les affinements que l’utilisateur pourra faire. Ensuite, un autre algorithme va monter les matinales pour chaque abonné.  Son but est de rendre chaque émission générée la plus fluide et la plus naturelle possible. Les jingles sont, par exemple, joués sur un tempo précis. Ainsi, toute la prouesse de cette machinerie réside dans le fait qu’il faut générer plusieurs milliers d’émissions chaque nuit.

Comme je le disais juste avant, les algorithmes affinent vos goûts au fur et à mesure. En fait, si une chronique vous déplaît ou, au contraire, vous intéresse beaucoup, vous avez la possibilité de le faire savoir à l’application pour qu’elle en tienne compte lors des prochaines matinales. C’est de cette façon que l’algorithme va choisir les meilleures chroniques pour vous.

L'utilisateur peut affiner ses goûts sur l'application.
L’utilisateur peut affiner ses goûts sur l’application.

Une matinale radio qualitative

J’ai beaucoup apprécié la qualité des matinales :  les journaux quotidiens ou comme les chroniques. L’application s’adresse plutôt aux millenials, les journalistes étant eux-mêmes jeunes, mais elle reste accessible à beaucoup plus de monde que la cible des 18-35 ans. Il y a parfois une touche d’humour, mais les matinales restent sérieuses. On ressent parfois quelques hésitations de la part des journalistes, mais cela reste minime compte tenu de l’ensemble qui reste qualitatif.

Des possibilités d’amélioration

Un décalage subtil

Parmi les quelques petits défauts que l’on peut reprocher à l’application et à son concept, je peux citer le “décalage moral” que l’on peut ressentir entre l’application et les matinales elles-mêmes. L’application reste fonctionnelle et efficace, mais elle peut paraître enfantine sur certains aspects, là où les chroniques sont sérieuses. Elle mérite d’être repensée et retravaillée. Malgré tout, si vous ressentez ce décalage, il ne doit pas vous arrêter parce que les émissions en valent la peine.

Un site Internet “vitrine”

Ensuite, je peux citer l’aspect vitrine du site Internet des Croissants pour les non-abonnés. On a l’habitude de devoir créer un compte avant de pouvoir utiliser pleinement une application lambda. En même temps, si on ne s’inscrit pas, on voit difficilement comment Les Croissants pourrait cerner nos goûts. Mais pour le site Internet, cela aurait été bien de pouvoir écouter quelques extraits du dernier journal. On est limité à l’écoute d’extraits de chroniques, et encore, cette partie-la n’est pas assez mise en avant à mon sens.

Un site Internet un peu trop "vitrine" pour les visiteurs
Un site Internet un peu trop “vitrine” pour les visiteurs

Une matinale cinq jours sur sept

Même si cela peut convenir à certains, on pourrait aussi reprocher aux Croissants de ne pas générer de matinales le weekend. Mais, le projet étant encore jeune, c’est quelque chose qui pourra évoluer, et cela n’est clairement pas rédhibitoire.

Une curiosité cloisonnée

Un dernier reproche que l’on peut faire aux Croissants, c’est aussi justement le concept même du projet. En effet, il permet difficilement l’éveil de la curiosité. C’est-à-dire que, à l’image de l’algorithme de YouTube, on nous propose seulement du contenu que l’on connait déjà. Cela ne nous permet pas d’expérimenter de nouvelles choses, d’aller écouter des choses que l’on n’a pas l’habitude d’écouter et qui, pourtant, peuvent nous intéresser. Je mettrai tout de même un bémol sur ce que je viens de dire, étant donné que l’algorithme qui génère les matinales utilise un “grain d’aléatoire pour élargir vos horizons”. D’ailleurs, on a aussi une section “brunch”, dans laquelle on peut écouter les chroniques qui ne nous ont pas été proposées initialement. En un mot, restez curieux.

L'algorithme de YouTube ne nous incite pas vraiment à explorer de nouveaux contenus
L’algorithme de YouTube ne nous incite pas vraiment à explorer de nouveaux contenus

Je tiens tout de même à relativiser ces défauts. Il ne faut pas oublier que le concept est tout jeune et ils sont vraiment minimes par rapports à ce que peuvent vous apporter les Croissants.

Des nouveautés à venir

À l’avenir, l’application devrait proposer trois chroniques quotidiennes contre deux actuellement. Elle devrait aussi proposer plus de villes pour la météo étant donné que nous sommes limités à Paris, Lyon et Nantes. Si vous n’habitez pas dans l’une de ces trois villes, la météo de la France dans son ensemble vous sera proposée.

Enfin, l’application proposera prochainement une fonction réveil pour les utilisateurs Android. Cela vous permettra d’être réveillé avec votre matinale personnalisée. Notez aussi que Les Croissants sont 100% sans publicité, c’est vraiment appréciable.

La section "brunch" de l'application Android des Croissants
La section “brunch” de l’application Android des Croissants

Découvrir Les Croissants

Pour profiter des Croissants, il vous faudra débourser 5€40 par mois, ce qui représente un peu moins de 30 centimes par matinale. Vous avez aussi la possibilité de tester gratuitement le concept pendant 15 jours : vous aurez donc accès aux applications Android et iOS, ainsi qu’au site Internet. Sur ces trois plateformes, vous allez pouvoir écouter vos matinales et avoir accès au “brunch” pour écouter les chroniques passées. N’hésitez donc pas à soutenir leur projet en vous abonnant : cela fait une vraie différence.

Vous pouvez faire part de vos avis concernant l’application en commentant cet article. Si cela n’est pas déjà fait, vous pouvez également visionner la vidéo en lien avec cet article et y déposer un pouce en l’air. N’hésitez pas non plus à vous abonner à ma chaîne YouTube pour être informé des nouvelles vidéos. 😉

Merci à Stanislas de m’avoir apporté plusieurs précisions qui m’ont largement aidé à écrire cet article et à scripter la vidéo qui s’y rapporte.

Samuel M
L'auteur

Jeune blogueur captivé par les nouvelles technologies et l'audiovisuel.

Laisser un commentaire